diumenge, 22 de febrer de 2015

Alguns inconvenients de la lectura, segons Montaigne


En De l’art de conférer, un dels assaigs de Montaigne del llibre tercer, s’hi troba aquesta frase: «L’étude des livres, c’est un mouvement languissant et faible, qui n’échauffe point». 

I en De trois commerces, també del llibre tercer, hi llegim: «Les livres ont beaucoup de qualités agréables, à ceux qui les savent choisir; mais aucun bien sans peine: c’est un plaisir qui n’est pas net et pur, non plus que les autres; il a ses incommodités, et bien pesantes; l’âme s’y exerce, mais le corps, duquel je n’ai non plus oublié le soin, demeure cependant sans action, s’atterre et s’attriste».

Cap comentari:

Publica un comentari a l'entrada